Qu’en est-il de l’art numérique ?


Qu’en est-il de l’art numérique ?

Les artistes d’aujourd’hui, la nouvelle génération, sont de plus en plus nombreux pour utiliser l’art numérique pour créer, car cette technique leur paraît pure et simple au lieu de peindre car ils sont évidemment nés et évoluent dans cette période du numérique.

Quoi qu’il en soit, les œuvres numériques mobiles sont moins attirantes sur le marché par rapport aux œuvres d’art classiques car plusieurs doutent encore des inconvénients et de risques inhérents à cet art numérique nouvellement acquis.

Comment se définit l’art numérique actuel ?

L’art numérique est également appelé art digital comprenant tout art qui peut générer automatiquement une image animée ou une image fixe.

A noter que l’ordinateur  est l’instrument commun de tous les projets d’art numérique concernant notamment la photo, la vidéo, les édifices artificiels, les êtres virtuels et les dessins animés.  Les œuvres numériques sont des œuvres virtuelles. Cela étant, les créations physiques sont numériques.

La place de l’art numérique en cette période de mutation technique

A noter que l’art numérique apporte beaucoup d’innovation ou rien. Cette disposition est valable par rapport au concept des amateurs d’art, numérique ou traditionnel. L’art traditionnel détient toujours une place importante sans pour autant minimiser la démocratisation de l’art numérique. Ce dernier représente pourtant plusieurs risques techniques qui ne sont pas très cléments pour les artistes créateurs, par exemple la possibilité facile de la reproduction des fichiers, la dépréciation de support au fur et à mesure que de nouvelles techniques se substituent, à savoir la cassette VHS ou Super8 remplacée par le CD, puis le DVD par les clés USB qui seront certainement bouleversées d’ici peu par un accès au Cloud. Bref, l’art numérique n’est pas à l’abri du piratage et de l’obsolescence. Mais il existe toujours de l’art difficile à copier, un art numérique contenant un dispositif spécial anti-piratage.